S'il a dans le coeur une radio branchée sur l'équateur. S'il a dans la tête une certaine idée du bonheur Didier, poête.

vendredi 20 janvier 2017

Jeane Manson - La belle histoire de Shirley Violette par Fred'

http://ti1ca.com/y9lnjyat-Jeane-Manson.rar.html

 320 - Rippage de vinyle ( sauf 08 ) - Néttoyé et égalisé.

Comédie musicale sur une idée de Maritie Carpentier pour un  "Numéro 1". L'album est différent de l'émission. Le narrateur est l'épatant Roger Pierre, tandis que Renard, le compo démarre son idée via une chanson de Becaud ( je reviens te chercher ). C'est très '70 et ça date de 1981 puisque la diffusion du show eu lieu en octobre 81. Ce disque sonnera le glas entre son mentor Jean Renard et Jeane. Donc, la fin d'une époque.

[01:03] 01.  - 01 Je suis née ce jour là
[01:14] 02.  - 02. Dialogue
[01:53] 03.  - 03 Un peché de jeunesse
[03:29] 04.  - 04 On s'aime
[02:56] 05.  - 05 Je suis née dans un bastringue
[01:41] 06.  - 06 On a rendez vous
[00:14] 07.  - 07 Monologue
[03:31] 08.  - 08  Et j'en oublie de pleurer
[03:19] 09.  - 09 Boog Woog (instru)
[03:40] 10.  - 10 Je suis née ce jour là
[02:28] 11.  - 11 Lullaby pn broadway
[02:55] 12.  - 12 Un baballero va vagabando
[03:07] 13.  - 13 Seule
[02:37] 14.  - 14 K o Sax ( instru)
[04:37] 15.  - 15 Je suis née ce jour là final

tronmaritie

7 commentaires :

  1. Quel bonheur de retrouver cet album. Un tout grand merci...

    RépondreSupprimer
  2. Comme j'avais proposé son premier LP je chope ton post pour comparer, car je ne pense pas avoir vu le show. Merci

    RépondreSupprimer
  3. ce ne fut pas et de loin son meilleur album puisque prétexte à un show spécial des Carpentiers et l'album est sorti dans la foulée , petite coquille sur le titre 12 c'est "un caballero"

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup cette chanteuse et je ne connais pas cet album, alors un grand merci.
    Super souvenirs les émissions des Carpentiers , j'en revoit plein sur la chaine mélody

    RépondreSupprimer
  5. Une agréable découverte Jeane Manson a une très belle voix, merci!

    RépondreSupprimer