Donner c'est recevoir

vendredi 27 janvier 2017

Annie Girardot - Ce que j'ai dans la tête par Fred'



http://ti1ca.com/jocoq1pw-Annie-Girardot.rar.html

320 - Rippage de vinyle nettoyé et égalisé sauf 11.

1981, Annie est amoureuse mais le mec n'a aucun talent ( voir ici ), comme il est auteur compositeur, elle croit en lui et fait tout pour. Elle y perdra son âme et son appart' place des Vosges. Pour cet album, elle s'entoure du fidèle Gaya suite au 45 de chez Carrère ( proposé en bonus ). Gaya c'est le fils Becaud. Dominique Perrier,  capable du pire ( Topaloff ) comme du meilleur ( Space Art) écrit les musiques. Là, nous sommes dans un album qui sent le remplissage. Annie se livre sans pudeur, les textes sont un peu nunuches mais ça reste tout de même une œuvre intéressante. Elle officiait sur Europe 1 de 8.45 a 9.00 pour l’émission "Paroles de femmes"durant l'année 81. Certainement cet album est une suite logique.
Le disque est de qualité très moyenne, un max' de froissage. Mais j'ai tenté au plus propre. Vous pouvez vous faire une idée avec la version biscotte de cet œuvre sur youtube.

 
[05:07] - 01 Qu'est ce qu'on attend (pour être heureux)
[01:47] - 02 Arrosoir et persil
[06:01] - 03 Pigalle
[03:27] - 04 J'oserai dire que j'aime t'aimer
[03:43] - 05 Si j'avais le choix
[00:32] - 06 Je pleure
[02:47] - 07 Bonhomme
[01:13] - 08 Je t'aime
[01:38] - 09 Maman y'a un cosmonaute
[05:13] - 10 La cassette

bonus :
[05:16] - Absence prolongée



tronbob

8 commentaires :

  1. Cet album, c'est le début de la fin pour l'actrice préférée des français dans les années 70
    Quelques temps plus tard, elle montera avec Bob Decout le spectacle "revue et corrigée". Un bide dont elle ne se remettra jamais...
    Merci Fred pour ce témoignage musical.

    RépondreSupprimer
  2. Je prend par curiosité , j'adore l'actrice mais la chanteuse ?
    Merci en tous cas

    RépondreSupprimer
  3. Encore une curiosité dont Fred a le secret!
    Merci bien

    RépondreSupprimer
  4. Assez minimaliste mais agréable. "Bonhomme" me semble avoir le single, j'avais acheté le 33 tours pour cette chanson. "Arrosoir et persil" est amusant, "Pigalle" est parlé en grande partie, avec une véritable atmosphère, qui plombe un peu. Merci pour ce rip.

    RépondreSupprimer
  5. merci génial j'adore cet album

    RépondreSupprimer
  6. Dommage il manque un bout de l'intro parlée du 1er titre

    RépondreSupprimer
  7. J'ai un fichier avec l'intro parlée, mais c'est court.

    http://www59.zippyshare.com/v/P3oBT17S/file.html

    'Arrosoir et persil' : on dirait du Albert Marcoeur.
    Un alboume qui n'atteignait pas des sommets artistiques, avec ses défauts et du remplissage, mais attachant. Et avec une dose de déprime.
    Annie Girardot : immenses tendresse et respect

    Merci Fred

    RépondreSupprimer