Les commentaires font la vie d'un blog

jeudi 31 mars 2016

Adamo - Cinquième album par Fred'

http://ti1ca.com/1y8of8z1-Adamo-N-5.rar.html

Année érotique - 320 - Repasteurisé sans les moufles en 2001. Egalisé.

En vl'a un album qu'il est bien. Pis, en plus, il est très rare didonc. Le son est à tomber, dans la lignée de Melody Nelson (si,si ). Y'a Goraguer pas loin et l'orchestre du chanteur qui assure. Il a même fait les arrangements pour la première fois. Rien que "Petit bonheur", le tube léger de cet album à des basses bien rondes* comme on aime ici. Une découverte.
* par rapport à d'autres cds tel que le "platinium". 

03:26] 01. Salvatore Adamo - Petit Bonheur
[03:53] 02. Salvatore Adamo - Ne Te Prends Pas Pour Cendrillon
[03:12] 03. Salvatore Adamo - Oui la Mer a Bercé Tant D'Amour Dans le Creux de Ses Vagues le Temps D'Un Été
[02:11] 04. Salvatore Adamo - La Pécheresse
[04:00] 05. Salvatore Adamo - Mon Cinéma
[04:35] 06. Salvatore Adamo - Gagner du Temps
[06:17] 07. Salvatore Adamo - Le Monde À L'Envers
[02:54] 08. Salvatore Adamo - Si le Ciel Est Amoureux de Toi
[04:13] 09. Salvatore Adamo - Noël Sur Les Milandes
[03:47] 10. Salvatore Adamo - A Demain Sur la Lune
[02:42] 11. Salvatore Adamo - Et Après

tronmercimerci

4 commentaires :

  1. En voila un artiste que j'aime bien , merci beaucoup .
    A tout hasard tu n'aurai pas les premiers Enrico Macias (sinon j'irai voir la dame)

    RépondreSupprimer
  2. Si y'a un artiste dont je connais mal la disco c'est Enrico. Faut dire que dans les années 60 on pondait 25 titres par an !

    RépondreSupprimer
  3. C'est que de la bonne en ce moment (si j'excepte les Forbans (Mouaf ! je sors))

    Je l'ai déjà, mais ça pourrait améliorer la qualité de quelques titres, faut que je vérifie ça.
    Aaah ! "Oui, la mer..." = je fonds à chaque fois (du verbe fondre).
    Adamo, c'est comme Delpech, je devais le retrouver après bien des années, après l'avoir superbement ignoré, occupé par les anglo-saxons que j'étais. C'était dans l'ordre des choses.
    Et quand, on tombe sur la discographie d'artistes comme celui-ci, on reste sur le cul.

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement, le son est vraiment à tomber.
    D'ailleurs, l'album qui suivra aussi.
    Pour moi, Adamo est a son apogée artistique entre 1970 et 1975.
    Je tiens aussi à préciser que la série Ariola Express est exceptionnelle car le son est génial pour tous les artistes parus dans cette collection.
    Il suffit d'écouter la compil de Middle of the Road pour s'en rendre compte.
    Encore merci pour tout ce travail (de titan) fourni.
    Merci, merci, merci.

    RépondreSupprimer