Donner c'est recevoir

vendredi 9 octobre 2015

Jean-Claude Borelly - Hits numéro 1 par Fred'

http://ti1ca.com/zc8t46hw-Jcbhitsn1.rar.html
320 - Rippage de vinyle - Nettoyé et égalisé.

De la trompette variétoche limite chef d'oeuvre, est-ce possible ? Oui, si on va chercher une icône pour la chopette et un requin de studio pour souffler dans le cuivre. Ça commence bêtement, en fait. Les patrons du label Delphine ont une commande de Mocky pour une zik de film. Ils font du remplissage avec leur catalogue puis compose un thème sur le héros Michel Dolannes. Le 33 tours sort mais les radios ( soufflé par Marcel De Keleleire qui l'avait repéré) adorent le titre "Dolannes Melody". L'artiste qui joue ne veut pas faire la promo. Dilemme. On ressort le 45 avec un nom tout droit sorti du label du trompettiste : Borelli, on ajoute un Y et on met une ombre rose sur la pochette, en attendant. Alors on caste un beau jeune homme qui pourra mimer l'air chez Guy Lux : Jean-Claude Borelly est né ! En 1984, "les dossiers du Canard" balance l'info. Mais qui se cache vraiment derrière l'instrument ? Suffit simplement d’écouter le son de la trompette, le souffle, la technique de ouf pour se dire "Mais c'est Pierre Dutour !". Pas compliqué de faire la comparaison, suffit d’écouter du Joe Dassin. Deux titres avec l'adn : "L'été indien" et "Et si tu n'existais pas". Ensuite il faut exploiter le filon. Pierre Dutour joue toujours et pour le remercier on lui file des compos ( Rio Blanco et First love sur ce vinyle). Cet opus est divin, car le trompettiste reprend son tube "l'été indien" d'une façon incroyable. Vers les années 80, le vrai-faux Jean Claude jouera sur ses disques, la différence sera flagrante quand il reprendra son tubesque "Dolannes".

trondutour

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire