Donner c'est recevoir

samedi 12 février 2011

Kiki's in the club 03


Kiki continue son petit délire sur la scène Dance vieille… de 20 ans !!!

Tout ça ne nous rajeunit pas…

Kitc03 sera le passe de cette soirée discothèque…

01. Tony Di Bart - The Real Thing (House mix) (1994) (6:33) : Tony Di Bart, chanteur à priori plutôt orienté R’n’B voit son premier single remixé à la sauce «House ». Le résultat est tellement exceptionnel en club, que le single sortira sous forme Dance… Le reste de l’album sera inchangé mais tous les singles seront revus et le chanteur changera bien vite de catégorie…
02. Fluke - Groovy Feeling (Make Mine A 99) (1993) (7:48) : Fluke va devenir, en l’espace de quelques mois, un symbole pour toute la scène Trance/Dance. Ils iront même jusqu’à remixer un titre pour New Order
03. Another Class - Ride Like The Wind (A & V Mix) (1991) (4:41) : Bien loin de la version d’East Side Beat, les Another Class, specialisés dans les covers nous offrirent alors une version très Pet Shop-ienne de ce titre (la musique est basée sur un titre de Sterling Void « It’s Alright »)
04. Cartouche - Running Up That Hill (Club Version) (1997) (5:07) : Cette année 1997 voit en quelques semaines apparaitre 2 reprises Dance du même titre ; je vous propose ici la version Club de Cartouche, un peu plus éloignée de la version « Dream »…
05. Carpe Diem - Snakecharmer (Club Mix) (1993) (6:14) : Titre qui a pris par surprise tous les dancefloor en 1993, avec ce rythme techno percutant à 2 temps et sa flûte arabisante. Le seul succès club du groupe…
06. Fortuna Featuring Satenig - O Fortuna (7'' Mix) (1991) (3:45) : encore une surprise! La première fois qu’un gros standard classique est transformé avec succès en disque Club.
07. Freeez - I.O.U. (Update Mix) (1999) (8:55) : Freeez est la création d’un seul homme, Arthur Baker. Ce producteur de génie a réussi à bâtir son image autour de ce titre emblématique en 1983. En 1999, c’est le tout Paris qui s’enflamme avec ce rafraichissement 100% français house…
Tiré des soirées « Respect Is Burning ».
08. BBG Featuring Erin - Let The Music Play (Matt Darey Mix) (1996) (5:55) : Encore une reprise !
Cette fois-ci c’est le Dj Matt Darey qui s’y colle, avec un style très reconnaissable! Les puristes du titre crient encore au scandale…
09. Indra - Gimme What's Real (Version Club) (1992) (6:50) : Comment parler de la Dance, sans faire un détour par la production française ? Ben oui, c’est Orlando (celui de Dalida) qui produite la suédoise avec un certain succès à cet époque. Eddy Beatboxking à l’écriture… Un des derniers gros succès de la chanteuse.
10. Nena - Until All Your Dreams Come True (Tranceformer Clubmix) (1995) (5:25) : Les Tranceformer sont un duo de Dj’s allemands, qui produisirent avec succès le 1er titre de Nina, ex-choriste de Captain Hollywood Project. C’est donc logiquement qu’ils assurent le remix du second titre, bien meilleur sous cette forme que le pauvre mix original…
11. Excess Featuring Valery D. - Get Closer (Extended Mix) (1995) (5:07) : France toujours, avec cette reprise aussi étonnante qu’imprévue du titre de Valerie Dore. Sorti après le succès Club de leur 1er titre, je vous laisse deviner lequel….
12. Latino Party - Aprovecha (Club Mix) (1992) (5:05) : Les Latino Party, duo de Djs teutons (encore) compose de Paul Simpson et David Fairstein (Ex-Enigma et actuel Gregorian) ont eu la main mise sur une partie des clubs avec cette formation. Pour ce nouveau single, le dernier sous le nom de Latino Party, ils samplent sans vergogne (et sans le citer) un grand groupe de Hard Rock. Si c’est leur dernier titre d’ailleurs, sous ce nom c’est à cause du procès qui les oppose aux danseurs (représentation officielle du groupe) qu’ils viennent de virer…
13. Web - Lovin' Times (Extended Version) (1999) (7:04) : On termine avec un petit tour en Italie, qui va très vite reprendre le monopole de la scène Dance à l’aube des années 2000…
Kitc03

3 commentaires :

  1. Au moins une à qui cette compile aura plu !
    Un petit moment de revival Dance 90's....
    Il y a juste un pâté dans la setliste, il faut lire NINA et non NENA en 10... le clavier a fourché!

    RépondreSupprimer
  2. au moins 2 , Kiki ! Un grand merci!

    RépondreSupprimer